Archives mensuelles : août 2014

Carré, Pratique, Bon : Ritter sport !

RitterSport_BunteSchokowelt_Fassade_n
ritter
Lors de notre récent séjour à Berlin une devanture à Franzosische Strasse dans le Mitte me rappelle des souvenirs gustatifs d’une précédente visite en Allemagne il y a plus de 20 ans (!). Gangan et moi, gourmands comme nous sommes de chocolat, avons été attirés comme des aimants par les couleurs de la boutique RITTER SPORT d’environ 1000 m2 sur 2 étages.
Un peu d’histoire : en 1912, Alfred et Clara Ritter fondent une entreprise de chocolat et de confiserie. En 1932 naît la fameuse tablette de chocolat carrée de 100 g, brillamment imaginée par Clara Ritter : une barre de chocolat épaisse, carrée qui entrerait dans chaque poche de survêtement et sans casse. En raison de la Seconde Guerre Mondiale, la production ralentit en 1939, puis s’arrête totalement en 1940. L’entreprise fonctionnera de nouveau qu’à partir de 1946, et reprendra toute sa gamme de production en 1950.
En 1970, grâce à une forte campagne télévisée, Ritter Sport s’implante dans toute l’Allemagne avec le slogan accrocheur : quadratisch, praktisch, gut (traduction: carré, pratique, bon). En 1974 nouvelle particularité de la marque : à chaque variété de chocolat correspond une couleur différente de l’emballage des tablettes et en 1982, sortie des mini tablettes Ritter Sport.
Dans la boutique berlinoise, si vous êtes patients (la file d’attente est longue !!), vous choisissez votre chocolat (lait ou noir) ainsi que trois ingrédients tels que: cranberries, yaourt, biscuit, céréales, billes de sucre colorées, amande caractérisées, etc etc… Vous passez commande et 30 minutes plus tard, c’est prêt ! Pendant ce temps vous pouvez visiter le musée faire les boutiques alentours puisque votre tablette est mise de côté pendant deux heures.
ritter
La boutique est très populaire c’est souvent blindé de monde mais des variétés, il en existe un nombre impressionnant, déclinées en autant de couleur qu’on trouve partout, dans les shops à des prix variants telle la bourse. Ça va de 0.89 € à 2.40 € sur autoroute ou 4 € si vous optez pour la tablette « sur mesure » à la boutique. Mais ce chocolat est aussi délicieux et avec tout ce choix on varie les plaisirs : chocolat au lait, blanc ou noir, au yaourt, noisette, corn flakes, amande, raisin, biscuit, fraise, menthe, coco….bref t’as vite pris l’habitude de cet accompagnement pour le café !
ritter
ritter01

Rendez-vous sur Hellocoton !

La mûre !

mûres
Je les pensais plus tardives dans la saison mais non, Véronique m’a assuré (avec sa cagette remplie de 980 g de mûres cueillies l’après-midi) qu’on pouvait tenter notre chance dans les chemins que j’avais auparavant repéré lors de mes sorties vélo.

mures
Direction donc…. hé, je ne vais pas dévoiler mes coins mûres si facilement !…donc direction « le petit chemin ».
Notre objectif n’étant pas la confiture (Véronique l’a fait si bien) nous avions emporté quelques petits récipients qui, malgré la gourmandise de notre P’tit Cul, se sont remplis suffisamment pour songer à quelques recettes.
La 1ère et inévitable : les muffins ! C’est Gangan qui se met aux fourneaux avec la fiche suivante :
50 g de beurre
150 g de sucre
2 œufs
1 cc de sucre vanillé
1 sachet de levure
200 g de farine
1 pincée des sel
des mûres
cd de Bob et Lisa

mures
mures
Gangan enfile son beau tablier et sort tous les ustensiles et saladiers possibles, mélange les ingrédients, fouette, fait voler de la farine, bref ça promet un ménage complet de la cuisine tout ça !

mures
Quand le four est chaud, il enfourne la 1ère tournée… suspens ! Comme on a des gourmands gourmets le soir, encore beaucoup de mûres et que je n’en ai pas mangé depuis environ 1 milliard d’année, je tente une tarte aux mûres ! Je sors :
1 pâte brisée
1 oeuf
du lait
de la farine
du sucre
du sucre glace
600 g de mûres

mures
Je n’enfile pas de beau tablier et fait avec les quelques ustensiles propres qu’il me reste après le passage de la tornade 😉

mures
Après nos cuissons, on est satisfait du visuel et on a même pu goûter 1 muffin chacun car 2 de la 1ère tournée se sont écroulés au démoulage…on ne pouvait pas les laisser comme ça tout moche :):):):):)

mures
mures
Nos gourmands du soir ont trouvé un peu de place après le repas pour y goûter !
Et comme il restait encore des mûres, je n’ai pas pu m’empêcher de refaire des muffins le lendemain à ma façon :
250 g de farine
180 g de sucre
1/2 sachet de levure
1/2 cc de sel
2 œufs
20 cl de lait
15 cl d’huile
des mûres

mures
mures
30 mins plus tard ils ont un visuel différent de ceux de Gangan mais ils sont un peu plus moelleux !
La cueillette des mûres c’est chouette !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Berlin day 6 – Mauerpark quartier de Prenzlauer Berg


Berlin 6
Le dimanche à Berlin c’est désert le matin et blindé à partir de 14h et surtout aux abords des parcs, dans les cafés, lieux de brunchs, restos en tout genre… Notre hôte airbnb et Clotilde nous ont toutes les deux assuré qu’on ne pouvait pas partir sans voir Mauerpark un dimanche, situé dans le quartier de Prenzlauer Berg.
berlin 6
Clotilde nous rejoint donc à l’aube dominicale berlinoise (soit 12h30) à l’appart et après nous avoir convaincu qu’à pied c’est beaucoup trop loin, nous sautons dans le Tram le plus proche après une course à pied pour ne pas le louper… mouais faux plan, Clo s’aperçoit en 1 station qu’on est pas dans le bon… réveil trop matinal on vous dit ! 🙂

Le parcours rectifié, de station en station le tram se remplit, on passe devant Kulturbrauerei ancienne brasserie qui, après avoir été un squat, a été restaurée et abrite maintenant sur 25 000 m2 des salles de cinéma, de concerts, des théâtres, restaurants et cafés ainsi que des boites de nuit.

Lorsqu’on arrive près du parc, c’est digne d’un festival musical. Des centaines de personnes arpentent les rues du parc où un grand marché aux puces s’installe chaque dimanche, d’autres assistent aux concerts sauvages par ci par là, d’autres ont installé couvertures de pique nique et bbq (si si !!) et d’autres comme nous à cette heure hésitent sur leur déjeuner : falafel, currywurst, crêpes turques aux épinards/feta, maïs chaud, etc etc.

berlin 6
berlin 6
berlin 6
berlin 6
berlin 6
Cette foule et ce bruit nous fait chercher dans le quartier à l’extérieur du parc un lieu plus calme où surtout une friture est possible suite à la demande plus qu’insistante de P’tit Cul.
berlin 6
Ce quartier est encore une fois la caverne d’Ali baba pour nous : des cafés et restos aux terrasses hyper décorées mais bondées, des boutiques généralement fermées le dimanche de Prenzlauer Allee à Eberswalder Strasse en passant par Kastanien Allee ou encore Schönhauser Allee !
Berlin 6
Berlin 6
Berlin 6
Berlin 6
berlin 6
Berlin 6
Berlin 6
berlin 6
berlin 6
Berlin 6

berlin 6
berlin 6
berlin 6
berlin 6
berlin 6
berlin 6
berlin 6
berlin 6
On se pose dans un burger qui ne nous laissera pas de place pour finir chez le glacier d’en face (alors que la note est de 25 € pour 4 pers…) mais à la place on fait nos touristes en s’engouffrant dans un photomaton ! La balade digestive nous ramène à Mauerpark qui n’a pas désempli bien au contraire puisque le karaoké géant résonne au loin. Oui, devant un amphithéâtre « naturel », des chanteurs en herbe enchaînent des morceaux sous les applaudissements des spectateurs qui tapent des mains et reprennent parfois en cœur les refrains ! C’est drôle, c’est génial, c’est berlinois ! Non, Gangan ne tente pas un tour de chant après cette diva canadienne si à l’aise sur cette scène.
berlin 6
berlin638
berlin 6
berlin 6
berlin 6
Après un dernier tour aux puces où La Doune fait la trouvaille de l’année à prix dérisoire, retour en Tram pour un petit foot dans le parc à côté de chez nous alors qu’on quitte notre guide extra et pote Clotilde qui part répéter avec son groupe. Merci Clo d’avoir pris le temps de nous montrer ce qu’on aurait pu louper.
berlin 6
Maintenant il faut ranger, charger la voiture, dormir un peu avant le départ matinal.
Les 1230 kms du retour sont identiques à l’aller, des toilettes à 0.70 cts sur autoroutes allemandes, des travaux de 17 kms tous les 18 kms sur les autoroutes belges, la pluie au panneau Nord Pas De Calais et des autoroutes françaises payantes…
Un grand merci à Gangan’s Maman, à Romain et Blandine, à Clotilde qui sauront tous pourquoi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Berlin day 5 – Vie diurne berlinoise

Berlin 5
Berlin 5
Berlin 5
Ce matin notre trio est moins matinal. On a prévu de flâner sur Frankfurter Allee avant de retrouver Clo, une amie française installée depuis 4 ans à Berlin, pour une visite de son splendide et gigantesque appart à 10 mins à pied de chez nous (Franck on t’a géré un we là-bas !! 🙂 )
Berlin 5
Berlin 5
Berlin 5
Berlin 5
Berlin 5
Berlin 5
Berlin 5

Berlin 5
Après un rafraîchissement « flippant », P’tit Cul ayant acheté un cobra presque trop réel qu’il laisse traîner facilement pour nous faire sursauter, on vote pour le resto Thaï si cher à Julie : good choice ! Ici tu manges un plat copieux et bon pour 5,50 € !
Berlin 5
Berlin 5
On devait partir pour Tiergarten mais le ciel est menaçant… On se retrouve donc dans un café hyper cosy puis Clotilde nous emmène dans les rues que nous avions auparavant traversées mais ce quartier est si incroyable !
Berlin 5
Berlin 5
Avec notre super guide les shops de vinyl, les magasins de déco, les boutiques de fringues, de chaussures sortent de l’ombre…. Gangan ne sait plus où donner de la tête tellement c’est à notre goût, La Doune sort les billets…
Berlin 5
Berlin 5
Berlin 5
Berlin 5
Berlin 5
Berlin 5
Berlin 5
Berlin 5
on cherchait le vinyl entendu chez Clotilde mais en vain…on a trouvé d’autres souvenirs de Berlin :
Berlin 5
Berlin 5
Clo merci mais stooooop !!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Berlin day 4 – Kreuzberg

Berlin 4
Vendredi grisaille mais qui n’empêchera pas P’tit cul et Gangan d’aller taper la balle au parc pendant que La Doune va faire quelques courses au Supermarket avant de revenir briller sur le terrain avec 2 buts marqués !

Berlin 4
Berlin 4
berlin 4
Berlin 4
berlin 4

Après le déj on descend Warschauer strasse (halte au magasin de vinyl naturlich), on passe proche East Side Gallery en traversant la Spree pour arriver Skalitzer Strasse où débute le quartier Kreusberg aux airs de petite Istanbul.
berlin 4
berlin 4
berlin409
berlin405
Le quartier est bien underground en plus populaire que Friedrichshain, y a des restos partout des cafés sympa, des boutiques chics et plus cheap se divisent les pas de porte.
berlin 4
berlin 4
berlin 4
On tombe sur une petite ferme juste au pied d’un immeuble avec moutons, boucs, poules, coqs, ânes et poney qui nous abrite pendant l’averse, plus loin un potager communautaire, cette ville est incroyable !
berlin 4berlin 4
Berlin 4
Après un magasin sur 3 étages dédié à la papeterie et l’art créatif où Gangan trouve tout le nécessaire pour que La Doune lui fabrique sa guirlande de fanion, le retour à pied n’est pas négociable avec le grumeau : on rentre en métro !
Ce soir on retrouve Clotilde chez nous pour l’apéro ! Pas très berlinoise cette soirée hein Clo, mais ça fait bien plaisir ! Un peu de Cergy à Berlin !!

Rendez-vous sur Hellocoton !