Archives mensuelles : novembre 2014

Pancake night fever

PNF 1

La semaine dernière tout pile, à l’occaz des 11 ans de notre « first kiss » et en tant que duo fauché, pas de resto étoilé ni même gastro(nomique) (l’utilisation du diminutif semble tendance mais je hais ce terme), mais Le Trappist, un bar aux bières belges (objet d’un article à venir rien que pour lui) suivi d’un tout nouvel endroit à Caen qui nous faisait de l’oeil via FB : le Pancake Night Fever !

PNF 2
PNF 3
PNF 4

Dans une ambiance déco disco, à partir de 19h et jusqu’à minuit en semaine, l’équipe d’Elise Taylor, spécialiste de la cuisine végétarienne à Caen et déjà à la tête du beau Greedy Guts, propose depuis un mois des pancakes salés, sucrés, des salades, et autres gourmandises selon l’humeur. Le dimanche c’est brunch toute la journée ! C’est le resto du fêtard en quelque sorte 🙂

PNF 6

On prend chacun un menu salé + sucré avec une carafe d’eau plate pour la déco et 1 bière de la brasserie de l’Odon.

PNF 7

En attendant nos assiettes on a liberté pour changer le vinyle de la platine et j’en profite !

PNF 8
PNF 9

Mes pancakes mozza basilic accompagnés comme indiqué dans la carte de salade verte et salade de pomme de terre arrivent, ça sent bon ! Je viens rapidement à bout des 2 délicieux pancakes, 3 feuilles de salade (assaisonnement à revoir) et de mes 4 cubes de salade de pomme de terre ; Gangan fait la moue devant son assiette vide, il cherche le goût du miel de ses pancakes chèvre miel et noix et a encore faim…
Nous ralentissons tout de même l’arrivée des desserts mais c’est un fast food !
Le dessert est copieux et les 2 pancakes mûres myrtilles que le serveur m’apporte sont délicieusement chauds et par ce temps automnal c’est agréable. Même pas le temps de prendre une photo, j’attaque ! Ils ne sont pas trop sucrés comme j’aime. Les pancakes de Gangan sont forcément à base de sirop d’érable 🙂 mais lui laissent une nouvelle fois une légère frustration (Mapple Joe ce n’est pas du sirop d’érable !).

PNF 5

En résumé, l’endroit, le concept et la cuisine sont une véritable originalité mais le rapport quantité/prix n’est pas correct : 14.50 € le menu c’est excessif. De même côté boisson, 4.80 € la bière (locale !) de 25 cl, vaut mieux venir chez PNF après la tournée des bars !
Si toi aussi t’es un duo fauché , oublie !

Rendez-vous sur Hellocoton !

De la neige pour noël

 De la neige pour noël

Dans 1 mois pile ce sera le grand jour ! Noël ! Il y aura plein de neige dans les rues de ma petite bourgade normande…euh, je crois que je m’emballe un peu. Bref, pour rentrer dans l’ambiance des fêtes qui approchent nous sommes allés voir en famille, dimanche dernier, et en avant première de la sortie française, le film d’animation norvégien De la neige pour Noël dans le cadre de la 23ème édition du festival des Boréales qui a lieu à Caen et sa région. La sortie officielle est prévue le 26 novembre, une sortie en France qui sera je pense très confidentielle dans quelques cinémas d’art et essai.

Voici le synopsis du film : C’est bientôt Noël à Pinchcliffe. Comme tous les habitants, Solan et Ludvig attendent la neige. Hélas, elle ne tombe pas… Leur ami Féodor décide alors de fabriquer un canon à neige ultra-puissant ! Mais lorsque l’ambitieux directeur du journal local s’empare de la machine, Solan et Ludvig doivent prendre les choses en main pour éviter la catastrophe…

535046.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Pour vous mettre dans l’ambiance du film, je vous laisse regarder la bande annonce :

Vous voilà dans l’ambiance, ce film d’animation est une petite merveille du cinéma norvégien, poétique et absolument adorable !!! Notre Ptit Cul a mis une note de 10/10 au film. 🙂
Adapté d’une œuvre littéraire très connue en Norvège, écrite par l’auteur Harald Sommerin Simmonaes, De la neige pour Noël sur grand écran est réalisé par Rasmus A.Siversten. Sur l’affiche du film il est précisé dès 4 ans, je ne suis pas trop d’accord, je dirais à partir de 5/6 ans pour comprendre la morale du film.
Pour l’anecdote, les héros du film sont de vraies stars en Norvège où un 1er film avec eux en rôles principaux était resté 28 ans à l’affiche et plus de 5 millions d’entrées ; dans un petit pays de part sa population comme la Norvége c’est juste énorme.

078243.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Après le visionnage du film nous avons eu le droit à un goûter scandinave avec notamment un carotte cake de Noël et son glaçage…une tuerie pour gourmands. J’en profite La Doune pour te laisser la recettela recette ! 🙂

Trouvez vite un cinéma pour voir en famille De la neige pour Noël !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rennes la belle !

Rennes 1

Après quelques escapades normandes, l’envie de Bretagne se faisait ressentir. Normande de souche je n’ai jamais caché mon envie de vivre en Bretagne, principalement à Rennes pour l’Ille et Vilaine ou dans n’importe quelle ville du Morbihan.
Pour cette fois nous retournons à Rennes voir l’illustratrice de talent Chloé Allard (accessoirement ma couz’) qui s’est expatriée là-bas pour une histoire d’amour (pffff). On débarque donc tous les 3 dès l’aube (12h) chez Fred et Chloé pour les envahir et solliciter leurs bonnes adresses rennaises. Avec Gangan mon cergyssois breton, on connait bien Rennes mais rien de tel que des locaux pour découvrir des coins cachés.

Rennes 2

Après environ 1 min de marche on est dans le cœur de la ville qui accueille aujourd’hui un petit marché aux livres.

Rennes 3

Rennes 4

Rennes 5

Rennes 7

Rennes 6

Entre maisons à colombage, places, café et boutiques on marche vers la cantine des amoureux : Bagel & cakes à la déco et couleur sympa où nous allons dévorer des bagels délicieux. Après cette pause miam miam nous continuons d’arpenter les rues selon un parcours parfait ! Ce duo gère !

Rennes 8

Rennes 9

On s’arrête pour des boutiques originales (comme Mint) qui regroupent des créations ou illustrations épurées, chez Columbus café où fièrement on résiste à tous ces muffins de dingue présentés !, devant des boulangeries alléchantes, des restos sympas, des superbes monuments comme l’école des beaux arts, EESAB .

Rennes 10

rennes13

On passe aussi beaucoup devant les disquaires rennais, le parcours aurait-il été dessiné en fonction ? 🙂

Rennes 9

Le soleil et les douces températures sont de retour en cet aprèm et l’ambiance dans les rues est agréable. On trouve également sur notre chemin la galerie contemporaine de Nathalie Clouard qui expose en ce moment les magnifiques créations de Eric Liot.

Rennes 11

Rennes 13

rennes12

rennes09

rennes06

rennes01

rennes08

On passe aussi par la place du Parlement où un cirque est installé.

Plus bas un nouveau disquaire It’s Only ouvert par d’anciens employés de Virgin Rennes. Surprise ! Ils accueillent un peu plus tard dans la journée en dédicace Yann Tiersen de passage à l’Antipode pour la sortie de son nouvel album (venu et reparti en vélo !) Rdv est pris, on achète le vinyle et on reviendra en fin de journée pour lui faire signer la pochette et échanger 2 mots !

rennes 15

Rennes 14

rennes22

rennes23

rennes24

rennes25

rennes26

En enchaînant les rues on arrive également Place de la Mairiel’Opéra de Rennes fait face en un parfait emboîtement à l’Hôtel de ville : l’avancée de l’opéra répond au creux de la mairie dessinée par Jacques V Gabriel (source : Fred).
Cette visite parfaite arrive à sa fin pour cette fois-ci, nos pieds réclament du repos. Il est temps de rentrer pour partager un repas gargantuesque mais délicieux.
Merci Fred et Chloé, on reviendra et en échange on vous propose de faire la même journée à Caen pour vous montrer nos adresses qui devraient vous plaire.

src= »http://img.hellocoton.fr/fr/badges/badge-03-125×70.png », sizingMethod= »scale »); » src= »http://img.hellocoton.fr/fr/badges/badge-03-125×70.png » alt= »Suivez-moi sur Hellocoton » border= »0″ />

Rendez-vous sur Hellocoton !

The Leopard Avengers – Take me out

roller derby

Hier se déroulait le premier match de la saison à domicile de l’équipe de roller derby caennaise qui accueillait Les Sales Gosses, une sélection régionale d’équipes de Rhône Alpes.
Accompagnée de mon photographe de Gangan, on se pointe un peu avant 18h et l’ouverture officielle de la billetterie et c’était malin puisque en 15 mins la file d’attente et les places de la Halle aux Granges se sont peuplées !!! D’événement en événement le succès grandit !

L’échauffement est l’occasion de découvrir certaines nouvelles recrues qui font leurs premières armes au sein de l’équipe ainsi que et la nouvelle sélection de joueuses pour cette saison.

Roller Derby

La 1ère période met tout le monde d’accord, les Leopard Avengers imposent leur jeu et leurs 3 jammeuses cumulent les points : Wondervegan telle une anguille, Spank Girl l’expérimentée et Dédé Froquée qui trouve toujours la faille dans le pack ! Les bloqueuses assurent de leur côté et les jammeuses des Sales Gosses ont du mal à percer cette défense. L’ambiance est très agressive, les chutes et les fautes se multiplient. Après la pause la tension est toujours palpable et Spank Girl le paie avec une chute impressionnante qui la colle au sol quelques minutes…frayeur mais cette battante revient dans le jeu pour aider ses coéquipières à creuser l’écart et s’imposer 245 à 86 !

Roller Derby

Roller Derby

Special Thank au spectateur connaisseur qui a pris le micro en 2ème période pour animer et aider le public à s’y retrouver dans les règles multiples et compliquées du jeu !
Beauté, Magie, Violence ! Go Go Go Leopard Go !

src= »http://img.hellocoton.fr/fr/badges/badge-02-125×70.png », sizingMethod= »scale »); » src= »http://img.hellocoton.fr/fr/badges/badge-02-125×70.png » alt= »Suivez-moi sur Hellocoton » border= »0″ />

Rendez-vous sur Hellocoton !

Dans un appart pour le Nördik

Sorry Sorrow Swims
Mieux vaut tard que jamais, petite rétrospective de notre 3ème participation aux Nördik Appart. Cet événement 2014 caennais, présenté par Happy Daymon avec le soutien d’Arts Attack et de la Ville de Caen fête ses 6 ans et propose pas moins de 15 concerts dans 14 apparts, toujours dans le cadre du Festival Nördik Impakt
Ca se passe sur inscription obligatoire (et gratuite) puis tu reçois une confirmation et la veille du concert l’adresse de l’appart caennais où tu dois te rendre de préférence avec un kit apéro à partager avec les hôtes et les autres inscrits. C’est hyper convivial ! Cette année Gangan choisit les groupes locaux Sorry Sorrow Swims + Häshcut dans lesquels son « pote Buzz », le multi-instrumentiste Tiphaine évolue. Pour la 1ère fois nous ne serons donc pas dans l’appart de Raphaël et Vicky du blog Culturacaen qui accueille Rakia pour cette édition.
C’est une coloc qui accueille ce concert dans un superbe appart. On s’installe, on prend un verre, on grignote et le concert commence.

Pour cette version soft intimiste, Sorry Sorrow Swims a inversé les rôles, le chanteur Emmanuel s’installe à la batterie et Tiphaine au synthé/xylophone. Devant nos 30 paires d’yeux et enregistrant cette session live, pas facile de se sentir à l’aise mais le groupe nous livre quelques titres retravaillés pour l’occasion, c’est doux,c’est fragile et c’est beau. De la pop atmosphérique intimiste de chambre. En écoutant le groupe, je pense à l’univers de Youth Lagoon et Müm entre autres.

Puis c’est la pause « prenez vos dispositions pendant le changement de plateau ». Boisson, grignotage et visite des super WC de cette coloc 🙂

Toilettes

Toilettes

Installation faite, les psychédéliques Häshcut commencent. Amatrice de rock prog j’adhère en quelques notes. Du rock à l’ambiance bien lourde et qui réussit à être mélodique et emballant. Groupe surprenant qui vaut le détour.

Haschcut

Pendant ce 2ème concert, l’équipe des Sorry Sorrow Swims a mixé leur live pour le copier sur une galette qu’ils nous distribuent dans une belle pochette avant notre départ.
Merci à tous ceux qui font que cet événement annuel soit un aussi bon moment.
A l’année prochaine !

Rendez-vous sur Hellocoton !