Archives par étiquette : amoeba disquaire

Amoeba Music, mon rêve, mon temple !

Amoeba music

Le paradis sur terre existe encore pour un mélomane ! Le temple de la musique : J’ai nommé Amoeba music et j’attaque direct avec un petit historique : L’histoire de la célèbre enseigne mondialement connue Amoeba a débuté à Berkeley avec l’ouverture d’un premier magasin en 1990, suivi de celui de San Francisco en 1997, qui a été pendant quelques années le plus grand magasin de musique indépendante au monde. Depuis le début des années 2000, c’est le magasin d’Hollywood à Los Angeles qui l’a supplanté avec ses 250 000 références prêtes à vider le compte en banque de La Doune !!!!.

Amoeba music

Vous imaginez un peu le carnage si j’entre dans un magasin Amoeba ? Je deviens carrément hystérique, un peu comme un gamin dans un magasin de bonbecs. J’espère le vivre au moins 1 fois dans ma vie, sinon j’aurais loupé quelque chose lors de mon passage sur cette terre ! :). La visite du temple est prévue quand je vais gagner au loto 🙂 pour faire notamment Ma traversée des USA.

Amoeba Music

Il y a toutes les références chez les disquaires de l’enseigne américaine : Des cds, vinyls, cassettes, du neuf et de l’occasion, du ultra pointu et du mainstream… de la k7 audio d’occas, de notre pseudo chanteuse Hélène à la sortie confidentielle du nouvel album d’un groupe de Portland qui enregistre dans son garage.

Amoeba music

Il se passe toujours quelque chose chez Amoeba music : rencontrer Soko dans un des nombreux rayons, assister à des petits concerts qui se font parfois même à l’imprévu !!! Assister à l’enregistrement de What’s in my bag, une petite émission qui propose aux artistes et aux groupes de présenter leurs albums de références au sein du magasin.

Soko découvre son nouvel album :
Amoeba music soko

What’s in my bag : Sharon Van Etten

Live at Amoeba : Local Natives

Le paradis de la musique sur terre existe encore, en voilà la preuve. Alors que depuis un quinzaine d’années les disquaires baissaient le rideau les uns après les autres, Amoeba a survécu et est toujours debout. A travers les monde depuis 3/4 ans, des petits disquaires passionnés réouvrent le rideau ; un jour moi aussi j’irai durant des heures traîner dans les rayons d’Amoeba et j’ouvrirai moi aussi ma petite boutique.

Amoeba music

En attendant vous pouvez vous rendre sur le site d’Amoeba avec toutes ses vidéos de lives et What’s in my bag, de sorties d’albums et merchandising, rendez-vous aussi sur My music is bearded mon petit blog sans prétention de découvertes et redécouvertes musicales. J’allais oublier… il y a aussi mon groupe Flickr Record stores / Disquaires, photos de disquaires du monde entier (532 photos pour le moment) et vous pouvez y contribuer en mettant dessus des photos des disquaires que vous croisez lors de vos promenades !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Suivez-moi sur Hellocoton