Archives par étiquette : Château de Chenonceau

Amboise Jour 2

Château1 Réveil, p’tit déj, douches et 1ère « vaisselle lave vaisselle » de vie de couple faite, nous voici partis direction Chenonceau pour THE visite ultra mega touristique = Le Château de Chenonceau aussi nommé le Château des dames en référence aux nombreuses femmes ayant participé aux édifices, aux aménagements et aux transformations aux travers des siècles.
Panneau Chat
FerrariNous respectons les indications routières et garons notre banal véhicule.
Touristique vraiment ? Oui, c’est le monument historique privé le plus visité de France et le 2ème château le plus visité après celui de Versailles ! Et on s’en aperçoit dès la caisse que ce ne sera pas le moment le plus intimiste de notre séjour !

Billeterie
Chateau2
Galerie
Statue
Cuisine En cette matinée couverte mais douce on s’est tous donné rdv là-bas ! Ca se bouscule dans les pièces de la bicoque : que ce soit dans la chambre de la favorite d’Henri II, Diane de Poitiers (à qui il fit don de Chenonceau), la Galerie de 60 m éclairée de 18 fenêtres, les cuisines ou les 4 pièces favorites de La Doune 🙂 en passant par le salon François 1er où se trouve une des plus belles cheminées Renaissance (si t’aimes le style !) ou par la chambre au lit baldaquin de Catherine de Médicis (épouse d’Henri II) qui se fit restituer le château de Chenonceau pour refiler en échange à Diane celui de Chaumont-sur-Loire (rooo les meufs…!) Après ce bain de foule c’est pique-nique time sur l’herbe au calme et à l’ombre car le soleil a réussi à se faufiler !

Chateau 3 On l’avait prévu pour la visite des jardins du château l’après-midi. Bon timing !
che20
Labyrinthe
Caryatides P’tit cul prend l’initiative du parcours et, plan en mains, nous guide aux travers de la forêt du domaine avec une épreuve d’orientation au labyrinthe (2 000 ifs sur plus d’un hectare avec en son centre une gloriette habillée d’osier vivant) derrière lequel on découvre les monumentales Caryatides de Jean Goujon.
Diane Puis notre grumeau-guide nous amène au jardin de Diane de Poitiers (la favorite on vous dit !) composé de 8 grands triangles de pelouses décorées (12 000 m2) puis le plus intime (5 500 m2)et plus raffiné jardin de Catherine de Médicis (the official) d’où la vue sur le château est sublime. Gangan a du mal à ne pas dégainer l’appareil photo toutes les 30 secondes !

Ferme
potager En prolongement on arrive dans une magnifique ferme du XVIème qui abrite également la galerie des attelages ou musée de voitures hippomobiles pour finir sur le potager des fleurs qui invite à la flanerie. Ici 10 jardiniers y cultivent 1 centaine de variétés de fleurs à couper nécessaire à la décoration florale du château tout au long de l’année ainsi que de nombreuses variétés d’herbes et de légumes. Les alentours du château n’étant que chambres d’hôtes, hôtels, restaurants and co, nous retournons à Amboise pour flâner sous le soleil, dans les rues où se nichent de nombreuses maisons troglodytiques (va chercher ton dico !).

Maison
Glace 1
Glace 2
Bière Forcement en passant devant le glacier Gangan ne peut s’empêcher de goûter à un trio de sorbet banane et glaces spéculoos et pistache de chez Amorino et comme c’est collé à une mignonne terrasse, La Doune aussi a le droit à son péché mignon avant de rentrer !