Archives par étiquette : concert

Instant privilégié avec Miossec

Miossec à Caen

Mardi dernier, après 2 jours de résidence au Big Bang Café (BBC) pour caler une nouvelle tournée, Christophe Miossec donnait donc son 1er concert à Caen pour la promo de son dernier album Ici-Bas Ici-Même sorti en en avril dernier.
En live je le connais bien cet auteur-compositeur-interprète et poète français que j’affectionne depuis ses débuts. C’est donc pour ses nouveaux textes toujours aussi émotifs mais plus sages que je voulais le voir ce soir-là. Mais pour ce 4ème concert de l’artiste (le 2ème avec Gangan), Miossec allait me bluffer.
Les jeunes musiciens qui arrivent sur scène, tenues classes et noires, la lumière sur le fond de la scène réfléchissant un décor entre pierre et drapé plantent direct le décor : ce concert est réfléchi et propre !

Miossec à Caen
Miossec en noir et portant un chapeau commence à enchaîner les morceaux parfaitement instrumentalisés, jazzy, rock. J’avais lu qu’il ne buvait plus et ne fumait plus, sa voix en a gagné en clarté et le concert en qualité. Il le dit « non non je ne suis pas saoul ». En live j’aimais le coté crado du mec écorché mais le pied de micro qui tombe 20 fois par concert et qu’il ne peut pas ramasser ou à peine l’apercevoir parce qu’il est en position accroupie tout un concert pour lire ses textes et éviter les trous de mémoire, ça lasse….
Mardi j’ai assisté à un magnifique concert, un enchaînement de plus de 20 morceaux travaillés avec justesse, l’orchestration est parfaite avec des musiciens de talent, les chœurs appuient parfaitement les textes de Miossec, avec une mention particulière aux morceaux de la fin du set plein d’émotion à partir de « la Mélancolie » qui m’a tirée les larmes jusqu’à « Brest ».
Beauté !

Rendez-vous sur Hellocoton !

src= »http://img.hellocoton.fr/fr/badges/badge-03-125×70.png », sizingMethod= »scale »); » src= »http://img.hellocoton.fr/fr/badges/badge-03-125×70.png » alt= »Suivez-moi sur Hellocoton » border= »0″ />

Beauregard 2014 – 6ème édition

Beauregard

Le week-end dernier, les 4,5 et 6 juillet 2014, avait lieu la 6ème édition du festival organisé par John Beauregard dans le cadre magnifique du site de Beauregard à Hérouville Saint Clair.
Cette année la météo a été plus capricieuse avec des averses samedi dont 1 qui m’a fait fuir à mi-concert de Fauve mais ça donne l’occasion de sortir la totale : les bottes, le kway et le parapluie !

pluie_beau_dg

Mais les lunettes de soleil ont également servi ! Heureusement l’accessoire indispensable du festivalier c’est le sac à dos pour y mettre tout ce matériel !

Sac à dos

Beauregard
Chaque année, Gangan et moi, nous y participons mais cette année au vu de la programmation, du temps, des événements sportifs et de la vieillerie :), Gangan a déclaré forfait. C’est donc en solo que j’y représente le blog musical de Gangan sur lequel vous y retrouverez mes chroniques du festival au jour le jour sur gangansurleweb.com.

beauregard01_dg

Beauregard

Beauregard

Je ne reviens donc pas sur ces 3 jours de concert mais je salue ici l’organisation du festival qui est archi rodée, la beauté du site de jour comme de nuit avec la verdure, le château, les éclairages, la laine aux arbres… ça claque ! Je regrette la programmation beaucoup trop éclectique cette année qui a amené un public lambda, dissipé et irrespectueux pour les autres lorsque sa connaissance du groupe et/ou de l’artiste est proche du 0. Je regrette donc le public des débuts ou de certains autres festoches où la soif de découvrir est plus forte que de participer à un festival.
Côté musique, les meilleurs moments de cette édition furent dans l’ordre les barbus de John Butler Trio pour la pêche qu’ils m’ont filé, Portishead pour ce parfait voyage planant (j’y suis encore, perchée), Damon Albarn pour le set parfait et la sexy attitude, Midlake pour la belle découverte scénique, Breton pour s’être défoncé à faire bouger le public de Beauregard, le sexy Angus et la douce Julia pour les émotions que j’ai ressenti, Pixies pour le bon son rock et ce best of enchainé malgré les voix poussives, Fauve pour leur revanche sur leur dernier passage caennais et enfin Blondie pour le côté revival et le fait que 40 ans après un tube reste un tube !

10537105_10202194532881228_3785263939624675090_n

Beauregard

Beauregard

Blondie
Côté sensations en concert, j’ai souffert de l’absence de Gangan avec qui le partage des concerts est une de mes activités de couple favorite ! John revois ta programmation please et à l’année prochaine !

Rendez-vous sur Hellocoton !